Station (avenue de la)

 L’Avenue de la Station avait été créée au milieu du XIXe siècle pour donner accès à la nouvelle gare, (mise en service le 14 juin 1855). Elle était bordée quasiment uniquement d’estaminets et ou cafés.

Quartier de la Gare

cafe denamur taverne1.PNGà gauche café « national » Denamur – au centre Hôtel des Voyageurs – à droite la gare.

avenuegare.PNGactuel rond-point du passage à niveau qui se trouve à droite. Sur le coin à gauche, l’hôtel Detry, au fond à gauche, Taverne des Voyageurs et à droite, la gare

7.PNG

stationzzzz.PNG

pirsonstation.jpg
non datées – Estaminet Pirson



cafe national.PNGcafé National – J. Denamur

chaletgare.PNGCafé Le Chalet de la Gare, en face de l’Hôtel des Voyageurs, au coin de la rue du Buisson St-Guibert.
Réputé sous le nom de Chalet Musette

gare cafés.PNGLe café Denamur est devenu De Broux De Namur, avec une division « confiserie » à gauche, et une division « coutellerie » à droite. En enfilade, le Châlet de la gare et l’Hôtel des voyageurs. Entre eux, la rue du Buisson-Saint-Guibert.

zzzz.PNG

cafe denamur taverne3.PNG
L’intérieur de l’établissement. Quand j’étais adolescent et jeune adulte, l’établissement s’appellait le Café de Sombreffe.

garenew.PNG

avenue de la gare.PNG
avenuegare.jpg

Le « coin » de la rue Buisson St-Guibert et de l’Avenue de la Station

avenue de la gare2.PNG
2015

1.PNG
à droite après l’Hôtel des Voyageurs abandonné, la rue Buisson Saint-Guibert.

Auteur : Jean-Marc Gilles

retraité, passionné d'histoire, de philosophie et de littérature

Une réflexion sur « Station (avenue de la) »

  1. Le café de Sombreffe à mon époque était tenu par la famille Goffin et je suis allé à l’école et à l’athénée avec Emile, le fils qui je pense est devenu courtier en assurances. Sur le côté il y eu un petit salon de coiffure. Je pense aussi que c’est dans ce café que se sont tenues les premières réunions du Rassemblement Wallon à l’époque de François Perin (sauf erreur de ma part)

    J'aime

Les commentaires sont fermés.