Femme Chic

Ce commerce très connu de la Grand’Rue était une boutique fort prisée de vêtement et lingeries, comme son nom l’indique, pour femmes « chic » et coquettes. Tenu par Monsieur Govaerts et Madame Renson, confection et tailleuse.
 
FC1.PNG.jpg FC2.PNG.jpg FC3.PNG FC4.PNG
Publicités parues dans un même livret en 1954. Documents Remy Bauvin

 

 D’après la liste des commerçants de la Grand’Rue, tenue par Madame Schlit, et confiée à l’abbé André Férard, le magasin occupait en 1954 les numéros de police 18, 20 et 24 de la Grand’Rue, et uniquement le numéro 18 à partir de 1956 (bulletin 84 de 2015 – page 11 – Cercle Royal d’Art et d’Histoire de Gembloux)


1.PNG

On voit ici à droite, Monsieur Govaerts, patron de « la Femme Chic », jouer aux échecs avec Félix Suetens

 source bulletin 84 du Centre Royal d’Art et d’Histoire de Gembloux – courtoisie André Férard

1b.PNG

le magasin en 1972, voisin du Studio Hoc, photographe.
source IRPA © document M120120

1b.PNG

 autre angle à la même époque

source IRPA © document M120116   

1f.PNG

A droite, le même endroit en juillet 2016 – magasin de jeux vidéo

Numérisation_20180116 (2).png

publicité de 1957 – journal L’Orneau

 

Auteur : Jean-Marc Gilles

retraité, passionné d'histoire, de philosophie et de littérature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s