Chants d’Oiseaux (rue)

La rue Chants d’Oiseaux s’ouvre sur la gauche du château d’eau, sur la nationale 4, et va rejoindre la rue du Bossu, à la limite entre Gembloux et Lonzée. C’est un ancien chemin qui conduisait aux « Zémonts » (les quatre fils Aymon). Il croisait le Baty de Fleurus (dont une partie a été rebaptisée rue du Bossu) près de la Croix Piérard et rejoignait le vieux chemin de Namur.

DSCN9001.JPG

Le début de la rue du côté de la rue du Bossu qui, à gauche, rejoint le Zémont à Lonzée, après avoir enjambé la ligne de chemin de fer, et qui, à droite rejoint la nationale 4 en face du Baty de Fleurus.

Endroit du croisement (lieu-dit de la Croix Piérard) de l’ancien chemin qui continuait tout droit vers Lonzée (au Gros Arbre). Ce chemin bordait des endroits aux noms très évocateurs: « la fosse des Morts », lieu d’inhumation des victimes de la bataille de 1578 et « A la grande Garde », avant-poste de l’armée espagnole.  (source CRAHG)

 DSCN9002.JPG

De là vers le château d’eau et la Nationale 4

DSCN8998.JPG

 

DSCN8995.JPG

Arrivée au château d’eau et à la nationale 4

DSCN8993.JPG

Dans l’autre sens …

DSCN8532.JPG

Départ de la rue à la gauche du château d’eau

 

 

DSCN8994.JPG

 

DSCN8996.JPG

DSCN8526.JPG

L’endroit vu au zoom depuis la rue du Bossu, en haut du Zémont (Lonzée)

1.PNG

en décembre 2010 – photo © Philippe Moutoy

 

 

Auteur : Jean-Marc Gilles

retraité, passionné d'histoire, de philosophie et de littérature

Une réflexion sur « Chants d’Oiseaux (rue) »

  1. Si je ne me trompe, cette rue s’est d’abord appelée Chemin numéro 8 (au temps de notre ami Hella). A l’époque on ne pouvait d’ailleurs pas vraiment parlrr de rue puisque le lotissement avait été fait sans voirie.
    Amitiés.
    Philippe.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.